Marie-MagdeleineSelon le désir du Père Lataste, Marie Magdeleine est la patronne de Béthanie.

« Il est donc vrai que les plus grands pécheurs, les plus grandes pécheresses ont en eux ce qui fait les plus grands saints : qui sait s’ils ne le deviendront pas un jour ? » (Père Lataste)

« Simon... je suis entré dans ta maison et tu ne m’as pas versé d’eau sur les pieds ; elle au contraire, m’a arrosé les pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux » (Luc 7 - 44)

« Marie-Magdeleine permet de contempler la miséricorde de Dieu, accomplissant des merveilles et faisant d’une femme impure et méprisée le premier témoin de la résurrection. Son passé la rend plus accessible aux pécheurs qui constituent le peuple chrétien, sa renaissance leur redonne espoir. La transformation profonde qui est opérée en elle est le signe que rien n’est impossible à Dieu. »
(Fr. J.M. Gueullette O.P., Prêcheur de la miséricorde (Cerf, 1992, p.42)

« Vas trouver mes frères et dis-leur… » Jean, 20,17